Association de la Communication Educative Sino-Française






Fondée en 2013, L'Association de la Communication Educative Sino-Française (l'A.C.E.S.F.) est à l'origine une association française loi 1901, dont l’objectif initial est d’aider à l’intégration des étudiants, des professeurs et des personnes administratives franco-chinois en France et en Chine, en leur apportant des soutiens personnalisés tels que :




-Conseil en Ingénierie de formation
-Accueil physique
-Aide à l’orientation
-Tutorat pédagogique (Français langue étrangère et spécialités diverses)
-Conseil à l’insertion dans la vie socioculturelle et professionnelle
-Aide à l’échange des informations et des besoins pédagogiques ayant pour objectif la création des formations
-Organisations évènementielles : conférence, séminaire, réunion, forum, visite des entreprises, concert, exposition
-Soutient financier, juridique, administratif aux projets d’incubateur

Evolution


L’association est devenue au fil des années un espace repère dans le paysage du secteur d’échanges universitaires et culturels entre la Chine et la France, tant pour le monde universitaire que pour le monde culturel.
 

Pourquoi L’ACESF ?


Fondateur

Shulei REN est diplômé de masters en Management et Administration des Entreprises, en Responsabilité Sociétale des Entreprises, et en Histoire Culturelle et Sociale de l’Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines(Paris Saclay-UVSQ). Il est fondateur et président de l’ACESF. Il est également directeur exécutif en Asie de Books Editions.
 

Engagement


Après avoir vécu beaucoup de difficultés d’intégration, il a décidé d’offrir bénévolement ses services et ses réseaux sociaux aux étudiants et professeurs franco-chinois du programme d’échanges.
 

Création


Après une longue expérience de bénévolat, en 2013, suite à la visite du président chinois Monsieur XI Jinping à Versailles, avec le fort soutien de l’UVSQ, il a décidé de structurer des compétences d’accueil dans un cadre associatif. Il a constaté que face à la forte augmentation du nombre d’étudiants étrangers dans le contexte français actuel de décentralisation des compétences d’accueil, face à l’hétérogénéité et à la complexité des demandes des étudiants étrangers, les structures d’accueil ne sont pas complètement adaptées


Les valeurs